« … dites moi comment vous faites ? »

 

La technique d’assemblage utilisée permet, par un traçage au compas à deux niveaux et une découpe précise à la tronçonneuse, d’ajuster parfaitement le rondin sur celui qui le précède.

             Les entailles d’angle en « tête de bélier » sont autobloquantes, et de part leur forme, garantissent une parfaite étanchéité dans le temps.

entailles d'angles en tête de bélier

traçage de l'assemblage au compas à niveau

 

 

entaille d'angle en tête de bélier

            L’ossature de la maison est préfabriquée sur chantier, puis les rondins sont lavés et les extrémités des bois et les nœuds sont poncés. Les rondins sont alors numérotés et la fuste est démontée pièce par pièce. Les rondins sont percés pour recevoir les gaines électriques. Il ne reste qu’à transporter l’ensemble des fûts sur le lieu de remontage.

            Le remontage est effectué après un calage précis du premier tour. La gorge entre les rondins est remplie de laine naturelle (laine de mouton par exemple). Les gaines électriques sont placées au fur et à mesure de l’empilage.

            L’ossature est alors terminée, il reste à traiter les rondins et parfaire les finitions.

            Les interventions de second œuvre peuvent alors être réalisées.